Page d'accueil France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi Mise à jour :
7 février 2024
Anglais

Durant quatre jours, les Français abandonnent aux tueurs les survivants tutsi à Bisesero

Attention : les documents cochés dans la colonne G expriment l'idéologie des auteurs du génocide contre les Tutsi ou se montrent tolérants à son égard.
T G Date Auteur Résumé Source
D*2 juin 1994Kayishema, ClémentLe préfet Kayishema annonce une attaque du FPR sur Kibuye et réclame un renfort militaire ainsi que des fusils et munitions pour la protection civilePréfecture de Kibuye
D*12 juin 1994Kayishema, ClémentPour le ratissage du secteur Bisesero, le préfet demande le soutien de la gendarmerie, des grenades, des cartouches et des cassettes de balles pour mitrailleusesPréfecture de Kibuye
D 18 juin 1994Karemera, EdouardEdouard Karemera, ministre de l'Intérieur, demande au colonel Nsengiyumva d'appuyer la gendarmerie de Kibuye dans l'opération de ratissage à Bisesero devenu un sanctuaire du FPR
D 23 juin 1994Rosier, JacquesLe colonel Rosier rencontre le colonel Nsengiyumva, organisateur des massacres. « C'est l'union sacrée », rapporte-t-ilCOS
V June 26, 1994Amanpour, ChristianeLe 26 juin 1994, le journaliste Sam Kiley informe le capitaine Éric Bucquet du RICM sur la situation des derniers survivants tutsi à Bisesero qui sont toujours traquésCNN
D 27 juin 1994Kiley, SamLorsque les troupes françaises quittent Gisenyi, les maisons continuent de brûler dans la commune de Bisesero, à dix miles (16 km) du lac Kivu près de KibuyeThe Times
V 27 juin 1994Amar, PaulLe colonel Rosier présente les survivants tutsi traqués à Bisesero comme des combattants du FPRFrance 2
D 27 juin 1994Gillier, MarinSelon Marin Gillier des commandos de marine, les Tutsi du FPR terrorisent la région. Un « assaut » a été lancé contre 1 500 d'entre eux le matin du 27 juin 1994. Il reçoit le soutien du ministre Eliezer Niyitegeka, organisateur des massacresCOS
V 27 juin 1994Poivre d'Arvor, PatrickUn accrochage entre les forces du FPR et les milices hutu, appuyées par l'armée rwandaise, s'est déroulé à 15 km de Kibuye, coupant en deux la zone gouvernementaleTF1
D 29 juin 1994Duval, Jean-RémyLa date du fax de Diego-Duval rendant compte de sa rencontre avec les survivants tutsi le 27 juin 1994 est modifiée au 29 juinArmée française
D 27 juin 1994Le PC du général Lafourcade informe Paris que 200 Tutsi ont été attaqués par des miliciens encadrés par des militaires rwandaisPCIAT Turquoise
V 28 juin 1994Savriacouty, ClaudeLe sergent Meynier raconte la rencontre des Tutsi à Bisesero au colonel Rosier qui ne réagit pasECPAD
D 29 juin 1994Wrong, MichelaSelon des responsables français, des membres du FPR se sont infiltrés près du lac Kivu et harcèlent des villages situés au sud de Kibuye, visant à couper la zone gouvernementaleReuters
D 29 juin 1994Garraud, DominiqueLes commandos de l'air découvrent non des combattants dénoncés par la rumeur mais des fantômes émaciésLibération
D 29 juin 1994Millet, ChristianEntre 1 000 à 2 000 « combattants du FPR » se trouvent à 3 ou 4 km de Gishyita au bord du lac KivuAFP
D 29 juin 1994Saint-Exupéry, Patrick (de)Un groupe de reconnaissance français rencontre le 27 juin 1994 des survivants traqués et repart en leur disant de survivre encore deux ou trois jours alors que les tueurs attendent le départ des Français pour reprendre leur « travail »Le Figaro
Retour