Author-card of document number 33740

Num
33740
Date
Vendredi 24 mai 1991
Ymd
Author
File
Size
775945
Pages
2
Title
Au Chef d'Etat-Major Gendarmerie Nationale. Objet : Visite du groupement de Cyangugu
Quoted name
Quoted name
Quoted name
Keyword
Source
Public records
Type
Document militaire
Language
FR
Citation
REPUBLIQUE RWANDAISE le 24/35/1991
GENDARMERIE NATIONALE
ETAT MAJOR
Au Chef d'Etat-Major Gendarmerie Nationale.

OBJET : Visite du groupement de CYANGUGU.
Ref : N.d.S. n° 357/93.3.1/EM Gd du 10 avril 1991.

Le 14 mai 1991, le Lt Cl RUELLE et le Major ROBARDEY,
Conseillers Techniques auprés de l'Etat-Major de la Gendarmerie
Rwandaise ont visité le siége du groupement de Gendarmerie de
CYANGUGU.

Reçus par le Commandant KANIMBA accompagné du
Lieutenant MUTABAZI, ils ont, après l'exposé du commandant de
groupement, procédé à la visite des installations.

I° — STRUCTURES ET ORGANISATION DU GROUPEMENT.

Ce groupement de gendarmerie dont la vocation semble
avoir été lors de sa conception d'assurer les missions
traditionnelles de la gendarmerie dans sa circonscription
(correspondant à la préfecture de Cyangugu) fonctionne actuellement
comme une compagnie d'intervention.

Fort de 170 hommes dont 2 officiers et 10 sous-
officiers. cette unité est articulée en quatre pelotons. Les 60
jeunes recrues (15 jours d'instruction seulement à l'EGENA) ont été
réparties dans les différents pelotons après avoir suivi sur place
un complément de formation de trois mois.

L'essentiel du service de cette unité consiste en
l'exécution des missions militaires :

— garde de points sensibles (aérodrome, cimenterie.
centrales hydroélectriques, etc ...).

ou de police administrative :

— mise en place de quatre barrages
— renseignement auprès de la population
— contacts avec les autorités zaïroises.

On notera toutefois que la surveillance de la
frontière à été confiée à l'Armée Rwandaise alors qu'on aurait pu
s'attendre, pour des raisons essentiellement pratiques de compétence
en cas d'infractions, à ce qu'elle reste à la Gendarmerie


qui en à normalement la charge en temps de paix (comme cela s'est
passé dans le groupement de Gikongoro). De même, l'abandon de
l'exercice de la police judiciaire dans une zone frontalière
suburbaine (agglomération BUKAVU-CYANGUGU) laisse le champ libre à
tous les trafics et à la délinquance habituellement rencontrée dans
ce contexte géographique. Les fréquentes visites des Zaïrois, auprès
d'un commandant de groupement qui ne dispose pas d'une véritable
brigade ni d'un service judiciaire efficaces mettent fâcheusement
l'accent sur cette lacune.

II°— PROPOSITIONS

Les installations récentes de cette unité lui
aménageant de nombreuses possibilités immobilières, il serait
opportun d'utiliser les quelques disponibilités en logement de
qualité pour affecter à cette résidence les OPJ indispensables à
l'exercice des missions fondamentales de la gendarmerie.

Le groupement de CYANGUGU doit disposer, pour la
surveillance du lac KIVU. de moyens nautiques.

Le Lt Cl RUELLE
Chef du D.M.A.T. Gendarmerie

copie à : Colonel. Chef de la Mission d'Assistance Militaire.
Top

fgtquery v.1.9, February 9, 2024