Author-card of document number 33619

Num
33619
Date
Jeudi 31 mars 1994
Ymd
Hms
17:44:00
Author
File
Size
323022
Title
TD Kigali 284 - Objet : Situation politique au Rwanda
Keyword
Identifier (cote)
TD Kigali 284
Source
Public records
Type
Document diplomatique, TD
Language
FR
Classification
DR
Citation
DIFFUSION RESTREINTE

TD_KIGALI_1994_ 00284.txt Wed May 20 21:17:56 2020 1
A700000005731D146011C-34T 00=3-DS
- 4DAM
-CMS CMB 3NU 2D3J 3STR CMC CM4 2DIP
— DIFF PR3.PR4 PR5
TD KIGALI 264 LE 31 MARS 1994
KGLI.LE 31/03/94 A 17H44
ROUTINE
CHIFFRE DIFFUSION RESTREINTE
ORIGINE : L' AMBASSADEUR
NB : DISTRIBUTION SERVICES
AD DIPLOMATIE 284 CQ MINCOOP PARIS. 129
COQ MINDEFENSE PARIS 76 CQ ARMEES PARIS 69
CQ BRUXELLES 47 CQ BUJUMBURA 69
CQ DAR ES SALAM .48 CQ KAMPALA 51
CQ KINSHASA -49 COQ NAIROBI 52
CQ WASHINGTON 54 CQ DFRA NEW YORK 67
NB : SERVIR : DAM - NU - CM5 - CMB - PR4 - PR5
TXT

OBJET : SITUATION POLITIQUE AU RWANDA.

RESUME : UNE MISE EN PLACE DES INSTITUTIONS AVANT LE DEBAT AU
CONSEIL DE SECURITE EST PEU PROBABLE. MAIS LES DISCUSSIONS SE
POURSUIVENT POUR REGLER LES DERNIERS PROBLÈMES EN SUSPENS.

X X X

TEXTE : LE FPR CONTINUE DE S'OPPOSER A L'ENTREE DE LA CDR DANS
L'ASSEMBLEE NATIONALE DE TRANSITION. PEU APRES SA RENCONTRE AVEC LE
REPRESENTANT SPECIAL DU SECRETAIRE GENERAL ET LES OBSERVATEURS, IL A
PUBLIE UN COMMUNIQUE REITERANT SA POSITION, TOUT EN SE REJOUISSANT
DU FAIT ''QUE LA CDR MANIFESTE UN CERTAIN INTERET À FAIRE PARTIE DES
INSTITUTIONS DE TRANSITION ET PARTANT QU'ELLE SE RESOUD À ETRE LIEE
PAR LE CODE D'ETHIQUE POLITIQUE AINSI QUE LA LEITRE ET L'ESPRIT DE
L'ACCORD DE PAIX D’ ARUSHA''. SELON CERTAINES INDICATIONS, CETTE
QUESTION FERAIT L'OBJET DE DISCUSSIONS AU SEIN DU FPR, OPPOSANT LES
RESPONSABLES PRESENTS À KIGALI PLUS ENCLINS AU COMPROMIS A CEUX
RESTES A MULINDI QUI CAMPERAIENT SUR UNE POSITION INTRANSIGEANTE.

LA CDR, POUR SA PART, A ADRESSE UNE NOUVELLE LETTRE AU PREMIER
MINISTRE, CONFIRMANT QU'ELLE A DECIDE D’ADHERER A L’ACCORD D'ARUSHA
EI DE LE RESPECTER EN VUE DE CONTRIBUER À ASSEOIR LA BASE POUR UNE
PAIX REELLE ET POUR LA RECONCILIATION NATIONALE''. A LA SUITE DE
L'ASSASSINAT DE L'UN DE SES MILITANTS, LA NUIT DERNIERE, LE PARTI A
LANCE UN APPEL AU CALME, DEMANDANT A SES ADHERENTS DE-NE PAS CEDER A
UNE PROVOCATION QUI VISE À LA DISQUALIFIER EN SUSCITANT DE NOUVELLES
VIOLENCES.

IL SEMBLE QUE LE FPR CRAIGNE NOTAMMENT QUE LE PROBLEME DE LA
CDR NE SOIT PAS LE DERNIER ET QUE D’AUTRES OBSTACLES SURGISSENT
POSTERIEUREMENT. LE CHEF DE L'ETAT A DONC ADRESSE LE 23 MARS UNE
LETTRE À M. BOOH-BOOH, APPROUVANT LA DECLARATION DE LA COMMUNAUTE
INTERNATIONALE. AVEC L’ACCORD DU DIRECTEUR DE CABINET DU PRESIDENT
HABYARIMANA, LE REPRESENTANT SPECIAL A INDIQUE PUBLIQUEMENT QUE LE
PRESIDENT S'ETAIT ENGAGE À METTRE EN PLACE LES INSTITUTIONS UNE FOIS
LE DERNIER OBSTACLE, L'ADMISSION DE LA CDR, LEVE.

ENFIN, LES PARTIS POLITIQUES D'OPPOSITION (MDR, PL, PSD, PDC)
ONT PUBLIE AUJOURD'HUI UNE DECLARATION EXPRIMANT LEUR VOLONTE DE
CONTRIBUER A UN REGLEMENT DE CE PROBLEME./.

MARLAUD

DIFFUSION RESTREINTE
Top

fgtquery v.1.9, February 9, 2024