Documents for Keyword : Exode

1 to 32 of 32 selected documents

Doc Card Date Author Title Newspaper/Source
V 28909 1er mai 1994 Chazal, Claire Au Rwanda, les combats entre Hutu et Tutsi font rage. Des centaines de milliers de personnes doivent fuir le pays devant la progression des rebelles du Front patriotique. Les Rwandais fuient ce que certains n'hésitent plus à appeler un génocide TF1
V 3453 20 mai 1994 Chazal, Claire Poursuite des massacres au Rwanda. Aujourd'hui les combats à l'arme lourde se sont poursuivis à Kigali entre les forces gouvernementales et les rebelles. Philippe Douste-Blazy, le ministre de la Santé, se trouve actuellement en mission au camp de Benaco pour évaluer les besoins des réfugiés TF1
V 28911 21 mai 1994 Chazal, Claire Philippe Douste-Blazy : « C'est, je crois, le plus grand génocide de la fin du XXème siècle : 200 000 à 500 000 morts depuis deux mois ! » TF1
D 28931 21 mai 1994 Chazal, Claire Philippe Douste-Blazy : « C'est, je crois, le plus grand génocide de la fin du XXème siècle : 200 000 à 500 000 morts depuis deux mois ! » TF1
V 28913 22 mai 1994 Chazal, Claire L'horreur au Rwanda. L'aéroport de Kigali serait tombé aux mains des rebelles. Les morts se comptent par centaines de milliers. Il n'y a plus de mots pour qualifier ce que vit la population rwandaise soumise à la guerre civile. Philippe Douste-Blazy : « Il faut évidemment qu'on soit là pour essayer de prendre contact avec les uns et les autres pour que cette folie s'arrête » TF1
V 28915 24 mai 1994 Pernaut, Jean-Pierre La situation reste absolument horrible au Rwanda. 200 000, peut-être 500 000 morts. Même l'Ouganda lance un appel pour retirer les milliers de cadavres qui pourrissent dans le lac Victoria. Il y a 48 heures, les rebelles du Front patriotique, soutenus par l'Ouganda, ont pris le contrôle de l'aéroport de Kigali TF1
V 28916 24 mai 1994 Poivre d'Arvor, Patrick Au Rwanda l'émissaire de l'ONU a commencé ses entretiens et obtenu la promesse du gouvernement, comme des rebelles, de rechercher une solution politique à la guerre civile qui aurait déjà fait 500 000 morts depuis le début du mois dernier TF1
V 28924 27 mai 1994 Pernaut, Jean-Pierre - Marine Jacquemin : « L'avancée des forces FPR à majorité tutsi fait fuir les Hutu qui ont peur maintenant des contre-massacres ». - Jean-Pierre Pernaut : « Donc tout le monde massacre tout le monde en fait ? Ça se tue dans tous les sens ? » TF1
D 28933 27 mai 1994 Pernaut, Jean-Pierre -  Marine Jacquemin : « L'avancée des forces FPR à majorité tutsi fait fuir les Hutu qui ont peur maintenant des contre-massacres ». -  Jean-Pierre Pernaut : « Donc tout le monde massacre tout le monde en fait ? Ça se tue dans tous les sens ? » TF1
D 27548 28 mai 1994 Lesnes, Corinne Scènes d'exode au Rwanda Le Monde
V 28927 29 mai 1994 Chazal, Claire Au Rwanda, le Gouvernement intérimaire a dû fuir sous la pression des rebelles tutsi. Cette progression continue de jeter sur les routes des milliers de Hutu. Jean Kambanda, Premier ministre du gouvernement provisoire, analyse les massacres en ces termes : « la population doit s'auto-défendre contre une agression venue de l'Ouganda, sous le pseudonyme de FPR » TF1
D 28944 29 mai 1994 Chazal, Claire Jean Kambanda, Premier ministre du gouvernement provisoire : « la population doit s'auto-défendre contre une agression venue de l'Ouganda, sous le pseudonyme de FPR » TF1
V 28929 30 mai 1994 Poivre d'Arvor, Patrick Au Rwanda, accord de principe sur un cessez-le-feu sur l'évacuation des civils et sur la reprise des pourparlers entre les rebelles du Front patriotique et les forces gouvernementales. Et ce alors que les combats se sont poursuivis toute la journée dans la capitale, entraînant l'exode massif de familles qui n'ont d'autre destination que les camps de réfugiés qui prolifèrent un peu partout. Avec l'avancée des forces rebelles, le camp de Kabgayi est menacé d'extermination TF1
V 3490 17 juin 1994 Chazal, Claire Les massacres se poursuivent au Rwanda malgré les pourparlers de paix entrepris entre l'armée gouvernementale et les rebelles. Dans la journée, des miliciens hutu ont attaqué un hôtel de Kigali où sont réfugiés près de 500 Tutsi qui vivent terrés pour échapper aux massacres. La France étudie toujours la possibilité d'une intervention militaire TF1
D 29175 6 juillet 1994 Poivre d'Arvor, Patrick Général Germanos : « Nous ne sommes pas venus nous battre ici, nous sommes venus empêcher qu'un parti ou l'autre commette des exactions » TF1
V 3527 6 juillet 1994 Poivre d'Arvor, Patrick Kigali semble avoir été vidée d'une grande partie de sa population, des Hutu pour la plupart. L'armée gouvernementale les a prévenus il y a deux jours qu'elle se préparait à quitter la ville. C'était la dernière bataille menée par les soldats rwandais. Ils ont ouvert une brèche dans les lignes rebelles qui encerclaient la capitale pour battre en retraite TF1
V 3528 7 juillet 1994 Poivre d'Arvor, Patrick À Kigali, les habitants commencent à ressortir de chez eux et à raconter les massacres TF1
D 29125 7 juillet 1994 Poivre d'Arvor, Patrick À Kigali, les habitants commencent à ressortir de chez eux et à raconter les massacres TF1
V 3537 14 juillet 1994 Poivre d'Arvor, Patrick Les combattants du FPR ont pris la nuit dernière Ruhengeri. […] Avec l'avancée rapide du Front patriotique rwandais, c'est un flot sans précédent qui déferle sur le Zaïre. Entre 500 000 et 800 000 réfugiés sont attendus à la frontière dans les heures et dans les jours qui viennent TF1
V 3538 15 juillet 1994 Pernaut, Jean-Pierre Une véritable marée humaine submerge la ville de Goma au Zaïre. Ils sont 300 000, des Hutu pour la plupart. Depuis plus d'un mois ils fuient leurs pires ennemis, les rebelles tutsi du Front patriotique rwandais TF1
D 29130 15 juillet 1994 Pernaut, Jean-Pierre Une véritable marée humaine submerge la ville de Goma au Zaïre. Ils sont 300 000, des Hutu pour la plupart. Depuis plus d'un mois ils fuient leurs pires ennemis, les rebelles tutsi du Front patriotique rwandais TF1
V 3547 19 juillet 1994 Narcy, Jean-Claude Au Rwanda un nouveau gouvernement a prêté serment à Kigali. Le Front patriotique rwandais se taille la part du lion, avec pas moins de huit ministres, dont le Premier, Faustin Twagiramungu [sic] et le Président, Pasteur Bizimungu. Au même moment, nouvel exode dans la zone de sécurité établie par la France : au total, 500 000 réfugiés sont arrivés sur place TF1
V 3553 22 juillet 1994 Narcy, Jean-Claude Bernard Kouchner : « Le nouveau gouvernement de Kigali doit comprendre que c'est sa crédibilité qui est en jeu. On va pas refaire l'Histoire, on va pas s'intéresser aux fautes passées, ni ce dont la France est responsable, ni ce que le FPR a fait, ni le génocide. C'est pour plus tard, ça. En attendant, il faut rétablir la confiance pour que ces gens rentrent chez eux » TF1
D 29218 22 juillet 1994 Narcy, Jean-Claude Bernard Kouchner : « Le nouveau gouvernement de Kigali doit comprendre que c'est sa crédibilité qui est en jeu. On va pas refaire l'Histoire, on va pas s'intéresser aux fautes passées, ni ce dont la France est responsable, ni ce que le FPR a fait, ni le génocide. C'est pour plus tard, ça. En attendant, il faut rétablir la confiance pour que ces gens rentrent chez eux » TF1
V 3572 1er août 1994 Narcy, Jean-Claude Hier à l'issue d'une visite éclair au Rwanda dans la zone de sécurité, puis à la frontière zaïroise dans les camps de réfugiés, Edouard Balladur n'a pas exclu que des soldats français demeurent sur place au-delà de la date butoir du 22 août TF1
V 3576 3 août 1994 Narcy, Jean-Claude Aujourd'hui les légionnaires français ont continué de maintenir l'ordre dans le Sud de la zone Turquoise. Ils sont intervenus contre des pillages, ont récupéré des armes, surtout celles des anciennes forces gouvernementales dont les derniers éléments fuyaient en bus, au Zaïre TF1
V 3585 11 août 1994 Bromberger, Dominique Alain Juppé : « Je crois qu'on peut dire d'ores et déjà que l'opération Turquoise a un bilan positif. Nous avons "sécurisé" plus d'un million et demi de personnes qui, sans cela, au moment où la guerre sévissait encore, auraient été victimes de massacres. […] Maintenant il appartient au gouvernement de Kigali de rassurer les populations. Sinon nous verrons encore ces images atroces que la France a été la première à dénoncer » TF1
D 29182 11 août 1994 Bromberger, Dominique Alain Juppé : « Je crois qu'on peut dire d'ores et déjà que l'opération Turquoise a un bilan positif. Nous avons "sécurisé" plus d'un million et demi de personnes qui, sans cela, au moment où la guerre sévissait encore, auraient été victimes de massacres. […] Maintenant il appartient au gouvernement de Kigali de rassurer les populations. Sinon nous verrons encore ces images atroces que la France a été la première à dénoncer » TF1
V 3586 14 août 1994 Bromberger, Dominique Le Rwanda pourrait connaître un nouvel exode. La perspective du départ des troupes françaises provoque une grande inquiétude. Certains observateurs sur place pensent qu'un million de réfugiés pourraient se retrouver sur les routes quand l'opération Turquoise se terminera TF1
V 3589 18 août 1994 Hugues, Thomas À Gikongoro ce matin, le colonel de Stabenrath passe le bâton blanc de commandement à son homologue ghanéen. Les militaires sont satisfaits : ils estiment la population confiante puisqu'elle ne quitte pas massivement la zone TF1
V 3592 20 août 1994 Chazal, Claire Les derniers soldats français seront partis demain soir [21 août]. Certains seront repliés au Zaïre. Les réfugiés hutu continuent de fuir par milliers et le Zaïre a fermé cet après-midi sa frontière avec le Rwanda au poste de Bukavu TF1
D 24914 10 décembre 1997 Chatain, Jean Que sont donc devenus les réfugiés rwandais? L'Humanité
fgtquery v.1.1, March 9, 2019
fgtquery v.1.1, March 9, 2019