Author-card of document number 30149

Num
30149
Date
Samedi 16 avril 1994
Ymd
Hms
13:00:00
Author
Size
5267650
Uptitle
Journal de 13 heures [1:39]
Title
L'aéroport de Kigali est tombé ce matin après le départ la nuit dernière des derniers paras belges et français participant aux opérations d'évacuation des ressortissants étrangers
Subtitle
Les paras belges ont réussi in extremis la nuit dernière avant de quitter le Rwanda à sauver une cinquantaine d'enfants tutsi réfugiés dans un orphelinat menacé par les soldats de la garde présidentielle.
Quoted place
Keyword
Keyword
Abstract
- The war in Rwanda: the UN Security Council tries to negotiate a truce between the government forces and the rebels. In the meantime, after the departure of the Belgian and also French blue helmets, the fighting, or more precisely the massacres, resumed. br/>
- Kigali airport, a strategic point in the war in Rwanda, fell this morning after the departure last night of the last Belgian and French paratroopers participating in the evacuation operations of foreign nationals.

- The rebels of the Rwandan Patriotic Front have been pounding the runways and installations of the airport since dawn, in which some 450 blue helmets from the United Nations Assistance Mission in Rwanda who have not yet been evacuated are said to have retreated.

- Before leaving Kigali, the Belgian paratroopers carried out this last patrol in the city yesterday [April 15] at the end of the day to make sure that their mission was over and that there were no white people left to evacuate from the Rwandan capital. Streets almost deserted but full of risk, strewn with corpses. Ethnic violence between the Hutu majority and the Tutsi minority that resulted in thousands of deaths and injuries in one week.

- In this chaos, the Belgian paratroopers succeeded in extremis last night before leaving Rwanda to save about fifty Tutsi children who had taken refuge in an orphanage threatened by the soldiers of the presidential guard with a Hutu majority. Last images of hope before the continuation of the murderous madness that ignited Rwanda.
Source
Public records
INA
Type
Journal télévisé
Language
FR
Citation
[Bruno Masure :] La guerre au Rwanda : le Conseil de sécurité de l'ONU tente de négocier une trêve entre les forces gouvernementales et les rebelles. En attendant, après le départ des Casques bleus belges et aussi français, les combats, ou plus précisément les massacres, ont repris. François Cornet.

[François Cornet :] L'aéroport de Kigali, point stratégique dans la guerre au Rwanda, est tombé ce matin [une incrustation "Kigali, Rwanda" s'affiche à l'écran] après le départ la nuit dernière des derniers paras belges et français participant aux opérations d'évacuation des ressortissants étrangers [on voit respectivement des soldats des FAR et du FPR tirer à l'arme lourde et on entend des bruits d'obus].

Les rebelles du Front patriotique rwandais pilonnent depuis l'aube les pistes et les installations de l'aéroport dans lesquelles se seraient repliés quelque 450 Casques bleus de la Mission des Nations unies d'assistance au Rwanda qui n'auraient pas encore été évacués [diffusion d'images du tarmac de l'aéroport de Kanombe].

Avant de quitter Kigali, les paras belges avaient effectué hier [15 avril] en fin de journée cette dernière patrouille en ville pour bien s'assurer que leur mission était terminée et qu'il ne restait plus aucun Blanc à évacuer de la capitale rwandaise [on voit des véhicules militaires belges sillonner les rues de Kigali, passant notamment devant un barrage]. Des rues quasiment désertes mais pleines de risque, jonchées de cadavres. Des violences ethniques entre la majorité hutu et la minorité tutsi qui ont fait en une semaine des milliers de morts et de blessés [diffusion d'une scène de massacre puis gros plan sur un homme blessé à la tête et aux membres].

Dans ce chaos, les paras belges ont réussi in extremis la nuit dernière avant de quitter le Rwanda à sauver une cinquantaine d'enfants tutsi réfugiés dans un orphelinat menacé par les soldats de la garde présidentielle à majorité hutu [on voit les soldats belges en train de procéder à l'évacuation des orphelins]. Dernières images d'espoir avant la poursuite de la folie meurtrière qui a enflammé le Rwanda [des soldats belges aident les petits orphelins à monter dans un avion militaire].

Top

fgtquery v.1.5, June 14, 2022