Author-card of document number 29590

Num
29590
Date
Dimanche 10 avril 1994
Ymd
Hms
19:00:00
Author
Author
File
Size
6262661
Uptitle
Journal de 19 heures [1:34]
Title
À Kigali des Hutu continuent de massacrer des civils tutsi avec l'aide de l'armée régulière. Les cadavres jonchent les rues de la ville
Subtitle
Depuis ce matin des centaines d'Européens fuient l'enfer du Rwanda.
Quoted person
Quoted person
Quoted place
Quoted place
Keyword
Keyword
Abstract
- Since this morning hundreds of Europeans have been fleeing the hell of Rwanda. French, Belgians, Americans are evacuated by road and by air. The first French are expected tonight in Paris. On the spot the massacres continue.

- First images of the war between Hutu and Tutsi, it was yesterday [April 9] in Mulindi in the north of the country, at the headquarters of the Rwandan Patriotic Front, the armed movement of the Tutsi. Here, the fighting takes the form of real trench warfare.

- But in Kigali, the capital, Hutus continue to massacre Tutsi civilians with the help of the regular army. According to the Red Cross, the fighting has already caused several thousand deaths. Corpses litter the streets of the city, as confirmed by this French priest. Father Pierre Jault: "They are drunk with blood. Now they ask people for cards to see their ethnicity on them. I saw corpses on the road! The people who had taken refuge in the church, we took them out of the church, we killed them".

- This afternoon, the French army intensified the evacuation of French people from Kigali. By mid-afternoon, 246 of them had actually been able to leave Rwanda. According to the Minister for Cooperation Michel Roussin, the complete evacuation of the 600 people in the French community should be completed this evening.
Source
Public records
INA
Type
Journal télévisé
Language
FR
Citation
[Richard Tripault :] Madame, Monsieur, bonsoir. Depuis ce matin des centaines d'Européens fuient l'enfer du Rwanda. Des Français, des Belges, des Américains sont évacués par routes et par les airs. Les premiers Français sont attendus ce soir à Paris. Sur place les massacres continuent. Jean-Paul Gérouard.

[Jean-Paul Gérouard :] Premières images de la guerre entre Hutu et Tutsi [une incrustation "Mulindi (Nord du Rwanda), hier" s'affiche à l'écran"], c'était hier [9 avril] à Mulindi au nord du pays, au siège du Front patriotique rwandais, le mouvement armé des Tutsi [on voit des soldats du FPR en train d'effectuer un tir de mortier]. Ici, les combats prennent la forme d'une vraie guerre de tranchée.

Mais à Kigali, la capitale, des Hutu continuent de massacrer des civils tutsi avec l'aide de l'armée régulière [on voit des soldats du FPR en train de tirer à l'arme lourde]. Selon la Croix-Rouge, les combats ont déjà fait plusieurs milliers de morts. Les cadavres jonchent les rues de la ville, comme le confirme ce prêtre français.

["Par téléphone de Kigali, Père Pierre Jault" [diffusion d'une carte du Rwanda et du Burundi] : "Ils sont…, je vous dis, ils sont ivres de sang. Maintenant ils demandent des cartes aux gens pour voir leur ethnie dessus. J'ai vu des cadavres sur la route ! Les gens qui étaient réfugiés dans l'église, on les a fait sortir de l'église, on les a tués. Maintenant, nous, on est passé devant leurs cadavres ! On les a tués. Ces gens s'accrochaient au Père, disaient au Père : 'Vous nous avez trahi. Vous avez dit que vous nous protégez'. Qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse ? Qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse !".]

Cet après-midi, l'armée française a intensifié l'évacuation des Français de Kigali. Au milieu d'après-midi, 246 d'entre eux avaient effectivement pu quitter le Rwanda [on voit une jeep blanche de l'ONU circuler dans les rues de Kigali]. Selon le ministre de la Coopération Michel Roussin, l'évacuation complète des 600 personnes que compte la communauté française devrait être achevée ce soir.
Top

fgtquery v.1.5, June 14, 2022