Author-card of document number 124

Field Value
Num124
Date Mardi 10 novembre 1992
Ymd19921110
Hms00:00:00
Author Capodanno, Philippe
Url Capodanno10nov1992.pdf
Fsize731821
Urlorg 
Uptitle 
TitleRapport du colonel Capodanno sur sa mission au Rwanda (3 - 6 nov 1992)
Subtitle 
Tres 
Page 
Quoted personRoux, Denis
Quoted placeGabiro
Quoted placeBigogwe
KeywordDAMI
Cote 
Abstract 
Newspaper/SourceMMC
Public recordsMIN
Citation2.2. Gendarmerie

Comme il a été dit précèdemment, la perspective d'une recrudescence des troubles intérieurs
justifie que nous poursuivions et même que nous intensifions nos efforts au profit de la
Gendarmerie rwandaise.

Il n'en reste pas moins que l'intérêt des responsables rwandais est de disposer, au moment de la signature de l'accord de paix définitif, d'une Gendarmerie formée aussi nombreuse que possible dans laquelle l'intégration du FPR sera difficile, sinon impossible.

C'est pourquoi il convient d'être mesurés dans notre réponse aux demandes du CEM, pour qui
le label "DAMI-France" devrait être un des critères de sélection pour la future armée rwandaise.

Ainsi le Colonel NDINDIYIMANA demande-t-il un renfort d'instructeurs français pour entreprendre, dans les semaines qui viennent, la formation de 2.000 gendarmes regroupés dans deux groupements retirés du front (Groupement mobile et 6ème Bataillon) et qui n'ont jusqu'ici suivi aucune instruction spécialisée.

Notre réponse devrait se limiter, semble-t-il, à la formation de 300 gendarmes, qui seront mis en place dans les préfectures actuellement dépourvues de toute force de gendarmerie. Cette action nécessitera tout de même la mise en place d'un léger renfort -- 3 instructeurs -- à l'EGENA.

Ecole de gendarmerie

L'instruction en cours -- formation 360 élèves APJ pour 8 mois ; 60 élèves OPJ pour 10 mois et complément d'instruction gendarmerie pour 60 sous-lieutezants sois de l'ESM -- justifie le renouvellement à compter du 21 décembre du DAMI de 3 sous-officiers actuellement en place.

La formation de 300 gendarmes supplémentaires demande la mise en place de 3 instructeurs
supplémentaires -- 1 ACH GD, 1 ACH GM, 1 ADJ GD, cette mise en place étant subordonnée aux
aménagements d'infrastructure auxquels devront procéder les Rwandais.


Gendarmerie mobile


Deux compagnies du Groupement de Kigali ont été formées. La troisième achèvera son instruction en mars 1993. Le renouvellement du DAMI -- 3 sous-officiers -- pour 5 mois à compter de janvier 1993 vient d'être accordée,

Il reste à mettre en place 1 officier conseiller au groupement
mobile, fonction actuellement tenue par le CEN Roux en plus de son
emploi de conseiller à la Garde Présidentielle.


Nous avons prévu d'ouvrir ce poste par suppression du poste de
conseiller à la Garde Présidentielle au départ du CEN
Roux.


[...]
Garde Présidentielle

[...]

La Garde Présidentielle est critiquée. On lui reproche notamment sa participations aux actions de déstabilisation de l'opposition. Nous avons prévu de supprimer le DAMI de 2 sous-officiers et de transformer le poste du CEN ROUX en poste de conseiller au Groupement mobile. C'est-à-dire de cesser nos activités au profit de la Garde Présidentielle.
French translation 
TypeDocument militaire
LanguageFR
fgtquery v.1.1, March 9, 2019